LA MICRONUTRITION, UNE APPROCHE DE LA NUTRITION MEDICALISEE ADAPTEE A CHACUN

cliquez pour plus d'information.

LA MICRONUTRITION C’EST QUOI ?

La Micronutrition consiste à satisfaire les besoins en micronutriments de l’individu, par une alimentation diversifiée, associée si nécessaire à une complémentation personnalisée. Elle se fonde sur les avancées de la recherche et sur les liens entre l’alimentation et la santé.









COMMENT SE PRATIQUE-T-ELLE ?
cliquez pour plus d'information.

La Micronutrition est particulièrement adaptée aux troubles fonctionnels qui représentent près de 80% des motifs de consultation médicale. Le médecin dépiste les déséquilibres alimentaires et les déficits en micronutriments (oligo-éléments, vitamines, acides gras, acides aminés…), puis propose une solution adaptée à son patient. Aujourd’hui, plus de 3000 professionnels de santé la pratiquent.








QUELS SONT SES POSTULATS ?
cliquez pour plus d'information.
  • Chacun est unique: nous n’avons pas le même métabolisme, ni les mêmes besoins.

  • Il faut partir de l’individu et de son état de santé, et pas seulement de son assiette.

  • Il est intéressant d’adapter l’alimentation d’un individu à son profil personnel.

  • Une alimentation, même équilibrée, peut ne pas répondre de manière adaptée aux besoins spécifiques d’un individu.




QUELS SONT LES CHAMPS D’APPLICATION ?
cliquez pour plus d'information.
  • Les troubles du fonctionnement digestif : assimilation des aliments, confort et transit digestif, allergies, intolérances, problèmes de perméabilité intestinale.
  • La prévention du surpoids et l’accompagnement du traitement du surpoids.
  • Les liens entre l’alimentation et le fonctionnement du cerveau : améliorer les apports en précurseurs des neuromédiateurs, les « hormones » du cerveau qui agissent sur l’humeur.
  • L’Alimentation Santé : comment adapter son alimentation pour son bien-être quotidien et sa santé à long terme.
  • La lutte contre le vieillissement et les maladies dégénératives.
  • La nutrition du sport : optimiser les performances sportives et la récupération.
  • La prévention des maladies cardio-vasculaire et du syndrome métabolique.
  • La nutrition préventive de l’ostéoporose et des états de fragilité.